Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 21:05

 

Tome 09 : Papillon d'obsidienne

 

http://23.img.v4.skyrock.net/23b/dreams-books/pics/2666926052_small_1.jpg

 

Depuis que mon métier d'exécutrice de vampires m'amène à me colleter avec des méchants de tout poil, Edward est un peu mon Batman : il débarque en ville, il me sauve la mise et il disparaît. Le reste du temps, c'est un assassin si froid et si dangereux qu'on l'a surnommé La Mort. Mais j'ai une dette envers lui. Et quand il m'appelle en renfort dans une mystérieuse affaire de meurtres en série, me voilà dans le premier avion pour le Nouveau-Mexique. Où je ne tarde pas à découvrir que mon adversaire de la semaine est peut-être un dieu d'un panthéon oublié... rien que ça ! Mais le plus étonnant, c'est quand même d'apprendre qu'Edward est sur le point de se marier !
*
*
Mon Avis : Quand j'ai vu que dans ce tome, Jean-claude et Richard n'étaient pas présent ainsi qu'aucun vampire, ni loup-garou j'ai eu un peu peur d'être déçue du livre mais une fois que j'ai ouvert et commencé à lire le livre, impossible de m'en détacher comme avec les autres tomes, les aventures d'Anita Blake c'est devenu une obsession chez moi et j'en suis gravement atteinte mdr.

****Pour en revenir à ce tome, grâce à celui-ci j'ai pu mieux connaître le personnage d'Edward et à apprendre à l'apprécier. Je suis assez curieuse de savoir ce que va faire ce dernier en ce qui concerne sa fiancée et les enfants. Dans ce tome, l'enquête policière est très bien menée et pleine de rebondissement.  Dans ce tome, il y a une phrase que j'ai adoré et qui a retenue toute de suite mon attention: "Il ne ronfle pas, ne monopolise pas les couvertures et me laisse lui faire autant de câlins que je veux sans jamais protester. C'est plus qu'on ne peut en dire de beaucoup d'homme." (En parlant de Sigmund dans le chapitre 27, p.286).

****De plus, ce livre est remplie de scène comique et à certain moment, je n'arrivais pas à savoir si Edward jouait son rôle ou pas. Mais une chose est sur , c'est qu'avec ce tome, on remarque bien qu'Edward tient quand même un peu à Anita.
*
*
*
Tome 10 : Narcisse enchaîné
 
http://23.img.v4.skyrock.net/23b/dreams-books/pics/2681640768_3.jpg 
Les hommes sont tous les mêmes ! Bon, c'est vrai que Jean-Claude et Richard se distinguent... N'empêche ! Je les évite tous les deux depuis des mois pour tenter de remettre de l'ordre dans ma tête. Mais lorsque des métamorphes fraîchement débarqués à Saint Louis enlèvent mes léopards pour les torturer, je n'ai pas d'autre choix que d'appeler au secours les deux mâles de ma vie. Seul problème : pour m'aider, ils ont besoin que nous fusionnions nos pouvoirs, ce que je refuse depuis le début. J'en ai toujours redouté les conséquences... et la suite prouvera que j'avais bien raison !
*
*
Mon Avis : Quel bonheur de retrouver Anita et toute sa petite bande et le moins que l'on puisse dire c'est que ce tome ne m'as pas du tout déçue, loin de là. En le lisant, j'avais l'impression que le tome était comme divisé en deux avec comme première partie le sauvetage de Grégory et en deuxième partie l'enquête qui concerne la disparition des métamorphes. L'intrigue est toujours aussi excellente et on s'aperçoit qu'Anita s'est attaché à ses léopards-garous et qu'une complicité est naît entre eux.

****On y retrouve une Anita égale à elle même et qui est moins perdue dans ses sentiments même si quelques points restent encore flou pour elle jusqu'au moment ou Micah débarque. Il a beau surgir comme une fleur dans la vie d'Anita, j'ai toute de suite aimé ce personnage, c'est un des seul homme de la vie d'Anita à l'aimer comme elle est et sans la juger même si j'avoue qu'elle tombe un peu facilement et rapidement dans ses bras mais c'est ça qui fait son charme, d'ailleurs j'ai bien apprécié leur scène sous la douche et après les baignoires, c'est au tour des douches.

****On peut observer qu'à certains moment Jean-Claude perd un peu patience avec Anita mais on peut facilement le comprendre mais cela n'empêche pas ce dernier de l'aimer et la plupart du temps, on retrouve notre Jean-Claude qui reste identique à lui-même. Puis, le sujet d'Asher et le fait que ce dernier aimerait redevenir l'amant de Jean-Claude est assez bien exploité mais je pense que dans les prochains tomes, se sujet sera encore plus mise en avant. Avec ce tome, je pense que certains lecteurs vont de moins en moins aimer Richard mais en ce qui me concerne, je le préfère toujours à Jean-Claude même si à la fin de ce tome, il se comporte de façon assez exécrable envers Anita mais en même temps on peut comprendre la raison de son comportement, à chaque fois qu'il apparaît, on éprouve sa douleur et sa peine qui est tout à fait justifiée et pour moi, cela ne fait que le rendre encore plus attachant et appréciable. Par contre, je n'ai pas pu m'empêcher de me réjouir lorsqu'ils se réconcilient même si juste après il rompt avec elle et je peux vous garantir qu'à ce moment, je me suis mise à la place d'Anita et j'étais limite en larmes ( je suis toujours comme ça quand je suis absorbée dans un livre) et vu sa réaction suite à cela, on comprend qu'elle tient vraiment à lui et j'ai du mal à la croire quand dans l'épilogue, elle dit: «J'aime toujours Richard, mais ça n'a pas d'importance» (P. 572).
 
****De plus, on remarque une évolution chez le personnage de Nathaniel et dans le chapitre 20, il dit lui-même qu'il change pour Anita mais surtout pour lui mais on remarque qu'il a encore besoin qu'on s'occupe de lui. Dans ce livre, son personnage marque un tournant et devient de plus en plus important dans la vie d'Anita et ce que j'ai le plus aimé chez lui, c'est qu'il fait tout pour l'aider quand elle n'a pas le morale et il le dit lui-même: «Si c'est moi qui était dans cette état, tu me prendrais dans tes bras pour me réconforter. Laisse-moi faire pareil pour toi» (Chapitre 42 p.432) et tout ceci me fait encore plus aimer Nathaniel et j'ai hâte de voir la progression de son évolution dans les prochains tomes.

****Gardons le meilleur pour la fin, je veux bien sûr parler de Jason qui, malheureusement, n'est pas très présent dans ce livre, juste au début et à la fin. Comme Nathaniel, Jason connaît une évolution dans ce tome, en effet il prend conscience qu'il ne veut plus coucher avec n'importe quelle fille (Chapitre 14), il devient plus mature et son amitié avec Anita devient de plus en plus solide au fil des tomes, il est toujours là pour l'aider en cas de besoin notamment avec l'ardeur même si ce dernier à quelques difficulté à se contrôler. Puis, son personnage prend de plus en plus d'importance lorsqu'on découvre que Jason peut compléter le triumvirat quand Richard est absent. Par ailleurs, il est toujours présent pour détendre l'atmosphère avec son extraordinaire arrogance qui est un peu sa marque de fabrique: «Je me sens exclu» (Chapitre 14 p.175, lorsqu'Anita se colle à Nathaniel dans le lit, c'est mon moment préféré).

****La saga Anita Blake est devenue comme une sorte de drogue pour moi, j'en suis fan et je ne peux plus m'en passer. Avec ce tome, je me suis aperçue que la saga Anita Blake est vraiment ma saga préférée pourtant après les Harry Potter je n'aurai jamais cru pouvoir tomber à ce point amoureuse d'une saga.
*
*
*
 Tome 11 : Péchés céruléens
*
http://23.img.v4.skyrock.net/23b/dreams-books/pics/2821149660_1.jpg
*
C'est ce qui s'appelle tomber de haut. Autrefois, j'étais l'ennemie jurée des vampires, mon nom suffisait à faire trembler les monstres. Aujourd'hui, je suis la maîtresse de Jean-Claude, le vampire Maître de la Ville, et celle de Micah, le léopard-garou. Maintenant, je suis dévorée par les appétits vampiriques et la faim primitive des métamorphes ! Avouez que ma vie amoureuse est devenue un peu compliquée...
Mais pour l'heure, Jean-Claude a besoin de moi. La créatrice de sa lignée a envoyé à Saint Louis une de ses servantes les plus puissantes et les plus cruelles. Tout le monde est sur la défensive, mais je ne vais pas me laisser faire. Pour sauver ceux que j'aime, je suis prête à aller très loin...
*
*
Mon Avis : Vous ne pouvez pas vous imaginer le plaisir que m'a procuré ce onzième tome depuis le temps que je voulais le lire. Que c'est bon de retrouver Anita et tous ses compères qui je dois dire m'ont beaucoup manqué malgré qu'il n'y ai eu qu'environ cinq mois entre le dixième tome et celui-ci, j'ai l'impression d'être une droguée qui a retrouvé sa dose et qui était en manque de sa série préférée, pas la peine de me le dire je sais que je suis gravement atteinte lol. Contrairement aux autres tomes, dans celui-ci l'enquête policière n'est pas entièrement résolue car tous les méchants ne sont pas arrêtés et il y a une sorte de mystère qui plane autour du client qu'Anita reçoit dans son bureau dans le chapitre 1. Avant de commencer ce tome, j'avais un peu peur que Laurell. K. Hamilton, à force de faire venir à chaque tomes de nouveaux personnages, délaisse les autres personnages mais en fait pas du tout, si tout les personnages ne sont pas présents ils sont néanmoins évoqués.

****On aperçoit pour la première fois Belle Morte dont on en avait déjà entendu parler en terme pas très positives et après avoir lu ce tome, je peux confirmer que cette dernière me fait froid dans le dos surtout à cause du fait qu'elle soit représentée comme une femme inoffensive mais il ne faut pas se fier aux apparences car derrière ce visage de femme fragile se cache une prédatrice qui fait ce qu'elle peut pour avoir tout ce qu'elle veut et ceci comprend bien sûr Anita qui va en voir des belles et des pas mûres avec elle mais quand se rajoute à tout ceci, le début du réveil de la Mère de Toutes Ténèbres, on peut comprendre pourquoi notre chère tueuse de vampire préférée est un poil effrayée. Dans ce tome, Anita est beaucoup plus à l'aise avec l'ardeur mais aussi dans les différents rôles qu'elle doit représentée. Comme dans les précédents tomes, elle est vraiment prête à tout pour défendre ses gens qui sont, pour certains, devenus des amis proches et elle est même prête à se mettre Dolph sur le dos pour les préserver. J'ai aussi beaucoup aimé le fait qu'elle soit beaucoup plus ouverte d'esprit et qu'elle accepte de «l'aide» pour nourrir son ardeur. Quand j'évoque cette idée-là, je pense bien évidemment au fait qu'elle accepte de former un ménage à trois avec Jean-Claude et Asher même si à la base, c'est pour empêcher que ce dernier retourne avec Belle Morte. Lorsqu'Anita accepte de faire cela, on observe le bien que cela procure à Asher mais en même temps, il appréhende qu'elle l'abandonne une fois que l'envoyée de Belle Morte reparte, ce qu'on peut comprendre et on ressent également son désespoir et sa grande tristesse mais aussi sa colère quand il comprend que son appréhension se révèle être vraie à propos d'Anita et à partir de ce moment-là, cette dernière se remet en question et comprend certaines choses qui l'a fait évoluer dans un certain sens.

****Le pard n'est pas beaucoup présent mais on peut malgré tout apercevoir que Micah et les membres de son pard se sont bien intégré dans celui de Saint Louis. Ce dernier est toujours avec notre exécutrice et à deux, il dirige le pard d'une main de maître sans gros problème à l'horizon, ce qui, on peut l'avouer, est une nette évolution pour ce pard. Quant à Nathaniel, il est en perpétuel évolution et j'ai hâte de lire le douzième tome qui est un peu consacré à ce personnage donc je suis impatiente de voir tout cela.

****Une des principale raison du fait que j'ai particulièrement aimé ce tome c'est parce que le tome est un peu consacré à Jason. Dans le précédent tome, il avait déjà pas mal évolué mais dans ce tome, son évolution est beaucoup plus flagrante et il est devenu plus posé, plus sage, plus mature et surtout réfléchi. Dans ce tome, il a de nombreuse longue conversation avec Anita et dans ces discussions, il se révèle un brin psychanalyste et grâce à lui, la nécromancienne se remet en question et comprend un peu plus de chose que se soit chez elle ou autour d'elle. Ce livre révèle une chose évidente entre ces deux personnages, c'est qu'au fil des tomes leur amitié a évolué et s'est beaucoup endurci ainsi une véritable amitié est naît et cela se voit très bien dans ce tome. Mais, cette amitié prend une nouvelle tournure quand Jason rend en quelque sorte un service à Anita (Chapitre 24) mais bon, on comprend très vite que se genre de service va devenir exceptionnelle.

****J'ai compris pourquoi les fans n'aimaient plus trop Richard après avoir lu ce tome mais ce n'a pas était du tout mon cas, ça était même le contraire mais j'ai trouvé que malheureusement, il n'a pas était trop présent. Il en veut toujours à Anita, qui je dois l'avouer est pour une mauvaise raison, mais chaque fois qu'il apparaît, on éprouve sa douleur, sa peine et une sorte de répugnance pour ce qu'il est et tout cela est, selon moi, justifiée. Tout ceci se reflète lorsque est évoqué le fait qu'il se soit coupé les cheveux lui-mêmes et qu'Anita dit: «Ce genre de comportement est typique des personnes qui cherchent à se faire du mal d'une façon plus permanente» (Chapitre 44 p. 422) et lorsqu'elle dit cela, on ressent bien qu'elle s'inquiète pour lui. Ce qui prouve cette dernière information c'est quand elle lui déclare: «Richard, je t'aime, et je t'aimerai peut-être toujours, mais je n'ai pas le temps de me battre avec toi, pas maintenant» (Chapitre 59 p. 558), ceci met en évidence qu'elle ne l'a pas oublié à mon plus grand bonheur (après Jason, Richard est mon second personnage préféré).

****Je comprends que certains fans d'outre-Atlantique (ainsi que ceux qui lise en VO) qui ont lu ce tome, n'ont plus trop suivi la série à cause de la présence de sexe qui est assez présente mais moi, je trouve que c'est pas du tout déplacé et que ces scènes rentre bien dans le contexte vu qu'Anita ne maîtrise pas encore totalement l'ardeur. N'empêche, j'ai eu un petit pincement au coeur quand je l'ai fini, je n'avais pas envie que ça s'arrête tellement c'était bon. Pour finir, je n'ai qu'une phrase à dire pour résumé ce tome: vive le chapitre 24 qui est devenu mon chapitre préféré de toute la saga.
*
*
*
Tome 12 : Rêves d'incube

http://www.milady.fr/img/upload/1012-anita12-gf.jpg
*
Ma vie sentimentale n’a jamais été si compliquée. Avec Jean-Claude tout va bien, mais il me faut aussi jongler avec mon ex loup-garou et mon autre amant métamorphe ! Tous ces partenaires éveillent en moi une faim primitive que j’ai bien du mal à canaliser. Et voilà que Nathaniel jette de l’huile sur le feu. Je me suis pourtant toujours refusée à lui… Et comme si ma vie personnelle n’était pas déjà assez tordue, une sale affaire me tombe dessus au boulot. Un vampire tueur en série oeuvre à Saint-Louis et s’en prend à des stripteaseuses. Le coupable n’est pas quelqu’un du coin, j’en suis sûre. Mais voilà qu’on m’accuse de ne pas être objective sous prétexte que je sors avec Jean-Claude.
On pourrait me laisser me reposer ?
*
*
Mon Avis : Comme vous le savez peut-être je suis une fan inconditionnelle d'Anita Black, mais je vais cependant essayer d'être la plus objective possible dans ma critique. Le moins que je puisse dire c'est que j'ai savouré chaque mot de ce tome.

****Chaque nouvelle sortie d'un tome d'Anita Black est attendu, chez moi, avec une grande impatience et une énorme excitation. Ce tome n'a pas échappé à la règle et ce fut, avec un énorme plaisir, que j'ai pu constater que ce tome était plus gros que les précédents. Les lecteurs qui suivent de près ou de loin savent très bien qu'au fil des tomes, le sexe devient de plus en plus présent, voire trop pour certains. On m'avait déjà averti que c'était de pire en pire mais comme je leur disais, cela ne me dérange absolument pas. Je vous accorde que certaines certaines n'étaient vraiment pas indispensable à être décrite. De même, pour certaines de ces sexes, je n'ai pas vu leur intérêt et ce qu'elles apportaient à l'évolution de l'histoire. Cependant, certaines sont presque essentielles car, à travers elles, on en sait davantage sur le fonctionnement des liens métaphysiques qui lient Anita et certaines personnes de son entourage. En effet, cela permet de comprendre les avantages mais aussi les inconvénients que ces dernières apportent à Anita. Cependant, je peux comprendre que ces scènes soit considérées comme un point négatif, je suis même de cet avis pour certaines de ces scènes, comme je l'ai dis précédemment (si ça, ce n'est pas un avis objectif lol).


****Avec le développement des liens métaphysiques, il y a beaucoup d'autres choses qui m'ont vraiment plus. À travers les tomes, notamment avec les deux derniers tomes, on avait clairement vu que le personnage de Nathaniel avait évolué. Cependant, dans ce tome, c'est encore plus flagrant et c'est loin de me déplaire, il prend de plus en plus d'assurance dans tous ce qu'il entreprend. En lisant ce qu'il se passe dans ce tome pour lui, on comprend bien que ce personnage est devenu un des personnage central de la saga. De plus, à ma grande joie, on a quelques scènes qui sont centrées sur le personnage de Richard, qui prend enfin en main ses responsabilités dans le triumvirat qu'il compose avec Anita et Jean-Claude. C'est un personnage que j'apprécie de plus en plus au fil des tomes, déjà que je l'aimais déjà beaucoup avant. Par contre, malheureusement, il n'y a pas une seul scène avec Asher, on ne fait que le citer. Dans ce tome, j'ai ressenti qu'Anita se sentait enfin à sa place et dans quelques scènes, on ressent bien qu'elle est heureuse autour de, comme elle les appelaient autrefois, ces «monstres».


****Ce tome est différent des autres tomes car le dénouement de l'enquête policière diffère des précédentes, je n'en dis pas plus pour les personnes qui n'ont pas encore lu ce tome. La fin du tome et surtout la dernière partie du dernier chapitre, nous fait observer qu'Anita a trouvé son équilibre auprès des hommes de sa vie mais pas seulement.

 

Partager cet article

Repost 0
Lupanita lupanita - dans Urban Fantasy
commenter cet article

commentaires

darckly 11/06/2011 12:39



Ah anita!! c est grace a elle que j ai connu et aimé la bit lit!! le point négatif c est qu a partir du tome 10 ils sont en broche!! je trouve ca vraiment énervant car du coup je n ai toujours
pas lu le tome 11 qui n est toujours pas sorti en poche!!je commence a desesperer en ne voyant toujours pas ce tome sortir en poche :( c est vraiment dommage



lupanita 11/06/2011 16:09



En étant une énorme fan de cette saga, je les ai toute de suite acheté en grand format lol.



Présentation

  • : Lupanita's World
  • Lupanita's World
  • : Le but c'est de vous faire partager mes lectures mais aussi d'échanger nos avis. Une de mes principales caractéristiques c'est que j'essaye de lire pratiquement tous les livres qui touchent de près ou de loin les loups (attends par là, les loup-garous et tous les dérivés que les auteurs inventent).
  • Contact

Livre du moment

 

Rechercher

Sortie Jeunesse/Jeunes Adultes - Octobre 2014

Darkiss

Le Pouvoir des Lys, Tome 3 : Puissante de Maria V. Snyder (22/10)

Blood of Eden, Tome 3 : Forever Humaine de Julie Kagawa (22/10)

 

Hachette

The Secret, Tome 3 : Pour toujours nous de Jessica Sorensen (01/10) 

Sixtine, Tome 2 de Caroline Vermalle (22/10)

 

La Martinière Jeunesse

Slated, Tome 2 : Fractured de Teri Terry (16/10)

 

Lumen

- Dualed, Tome 2 : Divided d'Elsie Chapman (02/10)

 

Milan

- Half Life, Tome 1 : Half Bad de Sally Green (01/10)

 

Michel Lafon

Hantée, Tome 3 : Le Cabinet des Ténèbres de Maureen Johnson (09/10)

Les Chasseurs d'Âmes, Tome 4 : Horizon d'Alyson Noël (09/10)

Les brumes d'Avallach, tome 1 de Marah Woolf (23/10)

 

Pocket Jeunesse

- The Lunar Chronicles, Tome 3 : Cress de Marissa Meyer (16/10)

 

Robert Laffont

- Les 100, tome 02 de Cass Morgan (16/10)

- La 5e Vague, Tome 2 ; The Infinite Sea de Rick Yancey (16/10)

Sortie - Octobre 2014

J'ai Lu

Skin Trade de George R. R. Martin (01/10)

- Renegade Angels, Tome 1 : A Touch of Crimson de Sylvia Day (08/10)

- Les Exilés d'Austin, Tome 3 : Wild Cat de Jennifer Ashley (15/10)

- Beautiful, Tome 2 : Walking Disaster de Jamie McGuire (15/10)

- La Communauté du Sud : Que Sont-Ils Devenus ? de Charlaine Harris (22/10)

 

Hugo Roman

- Real, Tome 1 de Katy Evans (02/10)

 

La Martinière

- Losing It, Tome 1 : Faking It de Cora Carmack (02/10)

 

Michel Lafon

- Falling, Tome 2 : Nous Succomber de Jasinda Wilder (23/10)

 

Milady / Bragelonne

- L'amour en Embuscade de Jane Ashfort (24/10)

- Le Boudoir des Délices de Leigh Michaels (24/10)

- Les Fourberies de L'Amour de Georgette Heyer (24/10)

- La Dernière Duchesse de Daisy Goodwin (Réédition en poche) (24/10)

- Les Chefs du Clan Murray, Tome 2 : L'honneur des Highlands de Emmanuelle Nuncq (24/10

- Jamais Deux Sans Toi de Jojo Meyes (24/10)

- Parce Que C'était Nous de MhairiMcFarlane (Réédition en poche) (24/10)

- Les Héritiers, Tome 2 : Le Businessman et Moi de Ruth Cardello (24/10)

- Three River Ranch, Tome 2 : Nouveaux départs de Roxanne Snopek (24/10)

- Protection Rapprochée de Jane Seville (24/10)

Texas Rangers, Tome 2 : En Bout de Course de Mary Burton (24/10)

- A Corps Perdus, Tome 1 : Succomber de Maya Banks (24/10)

Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres Écarlates d'Anne Bishop (Réédition en poche) (24/10)

Kara Gillian, Tome 5 : La Main du Démon de Diana Rowland (24/10)

Les Soeurs de la Lune : Volume Double, Tomes 5 & 6 de Yasmine Galenorn (24/10)

Risa Jones, Tome 6 : Éclats de Ténèbres de Keri Arthur (24/10)

Psi-Changeling, Tome 10 : Le Baiser du Loup de Nanili Singh (24/10)

 

Orbit

- Le Noeud de la Sorcière, Tome 3 de Deborah Harkness (15/10)

 

Panini Books

L'étreinte du zodiaque, Tome 2 : Le Parfum de la Nuit de Vicki Pettersson (08/10)

 

Rebelle

Felicity Atcock, Tome 4 : Les Anges sont sans merci de Sophie Jomain (12/10)

 

Territoire

Hopeless, Tome 1 de Colleen Hoover (02/10)